Déjà client ?
Connectez-vous.

Votre conso, vos factures, vos économies, tout se passe ici !

Liste des articles
Illustration d'un chèque énergie

S'informer

Publié le 26/12/2018

Chèque énergie : un coup de pouce pour l’hiver

Petit rappel sur le chèque énergie : qui y a droit ? Comment l’utiliser ?

La facture de chauffage est un vrai poids sur le budget des ménages. C’est pourquoi le chèque énergie est un coup de pouce bienvenu en hiver, un peu de chaleur dans le quotidien : on vous dit tout.

Le chèque énergie : pour qui ?

Ai-je droit au chèque énergie ? C’est en effet la première question à se poser. Le chèque énergie est destiné à aider les Français les plus modestes à payer leur facture d’électricité ou de gaz. C’est donc une aide au paiement de la facture d’énergie solidaire, accordée sous certaines conditions : ressources, composition du foyer... De plus, pour bénéficier du chèque énergie, il faut occuper un logement imposable à la taxe d’habitation.  

Le droit au chèque énergie dépend du revenu fiscal de référence par unité de consommation (il faut comprendre par personne, la première comptant pour 1 unité, la deuxième pour 0,5, la troisième et les suivantes pour 0,3). Ensuite, un petit calcul rapide (le revenu fiscal de référence divisé par le nombre d’unité de consommation) et vous avez la réponse. Si le résultat obtenu est inférieur à 10 700 € pour une personne seule ou 16 050 € pour un couple (+ 5 350 € par personne supplémentaire), alors vous avez droit au chèque énergie.

Et concrètement, a quoi donne-t-il droit ?!

Si vous avez droit au chèque énergie, vous allez bénéficier d’une aide pour le paiement de votre facture d’électricité ou de gaz. Son montant varie entre 76 et 277 euros, en fonction de vos conditions de ressources et de la composition du foyer. Voici un tableau récapitulatif du barème retenu pour l’année 2019 :

Barème des chèques énergie 2019

 

Chèque énergie : le recevoir, l’utiliser

Pour recevoir le chèque énergie, aucune démarche n’est requise : il est envoyé chaque année directement au domicile des bénéficiaires. Sa validité est de 1 an.

A retenir : le chèque énergie n’est pas destiné à être encaissé. Pour l’utiliser, il suffit de l’envoyer par courrier postal à votre fournisseur d’énergie (énergies E.Leclerc, par exemple 😉), avec vos références client. Il est aussi possible de l’utiliser en ligne, sur le site chequeenergie.gouv.fr.

Bon à savoir également, le chèque énergie est aussi valable auprès des fournisseurs de fioul, bois, gaz de pétrole liquéfié ou pour financer en partie une dépense liée à l’acquisition ou à l’installation des équipements, matériaux et appareils donnant droit au crédit d'impôt pour les travaux d’économie d’énergie : à associer à une prime énergie ?

Il donne enfin droit à certains avantages :

  • Ouverture et mise en service d'un nouveau contrat gratuitement, dans le cas d'un déménagement,
  • Réduction de 80% sur la facturation du déplacement d'un technicien en cas d'impayé et d'interruption de fourniture,
  • Puissance souscrite maintenue si impayés durant la période hivernale (du 1er novembre au 31 mars),
  • Relances plus espacées en cas d'impayé.

Le chèque énergie, un coup de pouce qui réchauffe votre hiver !


Encore une question ?